LES JARDINS ET LE PARC

Le jardin à la française du XVIIIème siècle est considéré comme l’une des plus belles réalisations du genre. Avec les châteaux d’Augustusburg et de Falkenlust le jardin a lui aussi été inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO en 1984.

Ce jardin fut conçu à partir de 1728 par Dominique Girard, qui fut formé à Versailles, vraisemblablement par André Le Nôtre. Son œuvre à Brühl résulte de ses expériences et de son savoir-faire acquis lors de la réalisation des jardins de Nymphenburg et de Schleißheim en Allemagne ainsi que des jardins de Belvedere à Vienne.

Le jardin d’Augustusburg s’organise autour d’un parterre de broderie en deux parties, qui inclut quatre jets d’eau et se complète par le Bassin du Miroir, alimenté par une petite cascade qui descend d’un bassin circulaire avec un grand jet d’eau. Les ornements filigranes des parterres sont composés de buis et remplis de surfaces de pelouse et de couleur. Des allées latérales de tilleul conduisent aux zones de bosquet triangulaires. Des salles et salons de verdure y permettent un séjour intime et agréable.

Á partir de 1840, le paysagiste Peter Joseph Lenné a transformé la forêt environnante en un jardin anglais. Cette modification souhaitée par le roi Frédéric-Guillaume IV de Prusse marque les parties boisées jusqu’ à aujourd`hui. : Des petits chemins sinueux et des cours d’eau guident les visiteurs aux jolis étangs du parc.
Ouverte en 1844, la ligne de chemin de fer Cologne-Bonn, qui était alors une curiosité très appréciée, traversait le parc et ses étangs.

Les parterres du jardin dûment restauré entre 1933 et 1937 et bien entretenu compte aujourd’hui parmi les plus authentiques jardins à la française de XVIIIe siècle en Europe.


Horaires


Fermetures exceptionnelles peuvent être sont possibles à court terme.

Tarifs
Prix d’entrée: GRATUIT